Pour fêter le printemps des poètes 2017...

Publié le par Claudine Goyot

logo réalisé et offert par Lab station.

logo réalisé et offert par Lab station.

La force du baobab est dans ses racines, celle de l'Arbre-poisson est dans son pouvoir de voyager par l'imaginaire.

Quelques proverbes africains glanés ici ou là , pour fleurir le printemps des poètes.

Le passant demande au griot: " Que dois-je retenir de ton conte?"

Le griot répond: "La tasse est à toi, bois ce que tu veux.

La petite fourmi noire peut entrer chez l'homme mais l'homme ne peut pas rentrer chez elle.

Il faut avoir attendu d'avoir traversé toute la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule.

L'étranger te permet d'être toi-même en faisant de toi un étranger.

Le poisson ne sait pas que l'eau existe.

Aller doucement n'empêche pas d'arriver.

Si tu peux marcher tu peux danser, si tu peux parler tu peux chanter.

On entend les murs qui croulent, entendons-nous le blé qui pousse?

 

Pour le printemps des poètes, approchez-vous des Oreilles de Leuk le lièvre, il connait tous les secrets de la brousse que sème le vent .Mais prenez bien garde à ne pas vous endormir pendant les histoires, il vous pousserait une queue de singe !

"Les oreilles de Leuk le lièvre" Séance de contes tout public- famille à partir de 6 ans, proposée par Claudine Goyot.

 

Commenter cet article