La ville aux Histoires

Publié le par Claudine Goyot

La ville aux Histoires

Un nouveau spectacle est né !

Préparer un spectacle de contes est un travail de longue haleine !

Pour chaque conteuse, choisir un conte avec lequel on se sent en résonance, réfléchir sur la signification du contenu, en mémoriser la trame, visualiser les lieux et les personnages, ressentir les situations en intégrant tous les sens que l’on a à sa disposition, puis le mettre en bouche choisir les mots, travailler la musicalité du récit, ajouter ici une petite ritournelle, là un dialogue pour donner du rythme voici le travail d’appropriation que chacune réalise sur plusieurs mois.

Certains contes se travaillent d’emblée à plusieurs voix.

Ensuite bien sûr, il faut assembler les contes de chacune pour construire un ensemble cohérent : trouver un fil conducteur , des intermèdes chantés , des bruitages.

Et puis arrive le jour de présentation au public et là encore la parole évolue en fonction des réactions que l’on perçoit.

Voici une fois de plus le beau travail auquel se sont livrées les Joyeuses Conteuses du GIAA avec Claudine Goyot pour préparer leur nouveau spectacle : « La ville aux histoires ».

Deux séances publiques ont déjà été proposées au printemps 2015: une à la médiathèque de Nancy sur le site de la Manufacture le 5 mars grâce à l’accueil attentif des bibliothécaires et la seconde au caveau du théâtre de la Roëlle à Villers gracieusement mis à la disposition par Patrick Schoenstein.

Le public est venu en nombre aux deux rendez vous et a apprécié avec enthousiasme les prestations de Pascale de Moura, Isabelle Le menhir , Michèle Guénon, Gilberte Toussaint , Dominique Boucherat et Danielle Meunier.

Mais ce n’est pas tout ! Grâce au travail de sensibilisation au handicap visuel réalisé par les membres du GIAA et particulièrement celui de Pascale de Moura auprès des collégiens , cette année ce sont plus de cents élèves de sixième du collège de Blénod lès Pont à mousson qui ont pu écouter des contes étiologiques, facétieux et de sagesse d’ici et d’ailleurs avant de poser de nombreuses questions aux conteuses.

Et , si vous avez raté les premières dates, ne vous inquiétez pas il y en aura d’autres à l’automne !

Publié dans spectacles, Formations

Commenter cet article